blog_medtradex_banner_nosocomial_infections

Analyse des dangers

Les infections nosocomiales, encore appelées infections hospitalières, posent au niveau Européen un problème significatif au sein des soins de santé.

Le Centre européen de prévention et de contrôle (CEPC) a estimé que les chiffres pourraient atteindre quelque 3,2 millions d’infections annuelles dans l’ensemble des hôpitaux européens. De plus, sur base d’un jour choisi arbitrairement, il a également estimé qu’environ 5,7% des patients souffraient d’une infection nosocomiale.1 Une découverte particulièrement inquiétante.

Ce qui rend cette problématique encore plus urgente c’est la résistance croissante aux antibiotiques d’un nombre de plus en plus nombreux d’agents pathogènes avec comme conséquence des souches résistantes endémiques. Par conséquent la prévention des infections et la lutte contre les infections nosocomiales deviennent une urgence de plus en plus importante.

L’échographie

Aujourd’hui, l’échographie est l’un des segments le plus en croissance dans le marché de l’imagerie médicale. De plus en plus de patients subissent en effet un examen échographique. En d’autres termes il est crucial d’utiliser la bonne prévention afin de lutter contre les infections.

Les sondes d’échographie sont des instruments médicaux réutilisables, ce qui rend extrêmement important un nettoyage approprié, ainsi que les méthodes de désinfection et de stérilisation utilisées au cours du processus de retraitement de ces instruments (Reprocessing). De cette manière seulement on pourra réduire, pour le patient, le risque d’infection potentielle au minimum.

Ainsi, par exemple, des sondes d’échographies sont souvent en contact avec les muqueuses qui peuvent être contaminées par le HPV (Human Papilloma Virus), dont on sait qu’il semble être l’agent causal  dans 99% de tous les cancers du col utérin.

Il va donc sans dire que des directives strictes sont appliquées en ce qui concerne la réutilisation des sondes d’échographies. Lignes directrices que tout le monde devrait suivre en tout temps.2-4

Concrètement

Concrètement, vous devez tenir compte des facteurs suivants en matière de retraitement des sondes d’échographie:

  • La compatibilité du désinfectant avec les matériaux
  • Le Spectre: C. Diff, HPV.
  • Le mécanisme de nettoyage
  • La norme d’enregistrement (CLASSE IIB)
  • Le pourcentage de réduction pour la contamination croisée

Solution

Aperçu d’une solution concrète


  1. European Centre for Disease Prevention and Control. Point prevalence survey of healthcare associated infections and antimicrobial use in European acute care hospitals. Stockholm: ECDC; 2013.

  2. Empfehlung der Kommission für Krankenhaushygiene und Infektionsprävention beim Robert Koch-Institut (RKI), Anforderungen an die Hygiene bei Punktionen und Injektionen, Bundesgesundheitsbl 2011 · 54:1135–1144, Springer-Verlag 2011
  3. Rutala W., Weber DJ., Healthcare Infection Control Practices Advisory Committee (HICPAC), Guideline for Disinfection and Sterilization in Healthcare Facilities, 2008, Centers of Disease Control and Prevention
  4. Anforderungen an die Hygiene bei der Aufbereitung von Medizinprodukten, Empfehlung der Kommission für Krankenhaushygiene und Infektionsprävention (KRINKO) beim Robert Koch-Institut (RKI) und des Bundesinstitutes für Arzneimittel und Medizinprodukte (BfArM), Bundesgesundheitsbl 2012 · 55:1244–1310, Springer-Verlag 2012