FR l'Industrie Prévention d'Infection (Alimentation)

La désinfection idéale, une question de timing ?

La désinfection est un concept en constante évolution. Régulièrement, de nouveaux produits, dispositifs et directives apparaissent, qui peuvent et doivent rendre la désinfection industrielle plus efficace. Un élément qui est souvent négligé est le moment choisi pour le processus de désinfection. Est-ce que la planification d’une désinfection peut réduire les risques de contamination dans un espace de production?

Situation habituelle versus situation optimale

Un nettoyage manuel classique suit généralement cette séquence:

  1. Fin du processus de production
  2. Nettoyage 
  3. Désinfection
  4. Rincer / Ventiler

Cela peut être suffisant dans certains environnements. Mais l’inconvénient de cette séquence logique est qu’entre la fin de cette dernière étape (rinçage et ventilation) et le démarrage d’une nouvelle production, il y a beaucoup de temps et de place pour la contamination.

Un scénario possible

Supposons qu’il y ait une nuit complète entre la désinfection classique et la nouvelle production. Une désinfection classique ne traitera de toute façon pas la totalité de la pièce et un développement microbiologique pourra ainsi se produire toute la nuit, pouvant facilement s’étendre sur toute la production, par exemple par les systèmes de ventilation qui continuent à fonctionner.

Bien entendu, l’espace de production n’est pas étanche. Le rinçage ou la ventilation peut entraîner une nouvelle contamination dans la pièce. Ou quelqu’un qui entre dans une zone nettoyée plus tard que prévu, ou une salle de production avoisinante où la production ne s’arrête pas. Tous ces facteurs pouvant entraîner une contamination, même après le nettoyage. Une désinfection manuelle avant le début de la production est possible, mais cela entraîne une perte de temps avant que l’on puisse redémarrer efficacement.

Nébulisation à sec comme meilleure solution

Une autre solution est la pulvérisation à sec de H2O2 de manière différée. Un appareil équipé d’une minuterie peut parfaitement contrôler le moment de la désinfection.

Un scénario idéal est que la brumisation soit retardée jusqu’au début de la production. Le rinçage ou la ventilation ne sont plus un problème, car le produit est pulvérisé et biodégradable.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s