FR le Médical Traitement des Instruments

Testeurs de protéines dans le département SSC et d’endoscopie: le contrôle garantit la qualité

Même avec la technologie la plus moderne, la confiance aveugle dans la seule qualité des machines de lavage et de désinfection n'est pas le meilleur choix. Les résultats du nettoyage dépendent de tant de facteurs, que seuls des tests supplémentaires prouvent de façon concluante si le nettoyage (et par extension le service central de stérilisation) a été effectué dans les moindres détails. Cela peut être parfaitement réalisé avec des testeurs de protéines.

L’environnement détermine la qualité du nettoyage

Non seulement la qualité de l’eau ou la puissance des détergents, mais aussi la machine à laver, les bras d’aspersion, le type d’instrument et le chargement de l’appareil: tous ces aspects influencent l’efficacité du nettoyage et de la désinfection. Des instruments certainement complexes tels que les endoscopes flexibles méritent toute l’attention.

scopewasher visual

Endoscopes flexibles, nettoyage complexe

Le détergent et l’eau (sans trop de perte de puissance) doivent nettoyer l’endoscope dans sa totalité flexible à l’intérieur, du début à la fin. Vu le petit diamètre de la lumière, c’est une tâche difficile. Bien que les appareils les plus récents fonctionnent bien, la plupart des SSC en vérifient l’efficacité par après. Ils rincent l’instrument après le nettoyage avec de l’eau physiologique, et l’envoient au laboratoire pour inspection après incubation.

Le gros problème est ce temps d’incubation, ce qui signifie un délai d’attente pour que les instruments soient disponibles et réutilisés. Avec un testeur de protéines, vous obtenez des résultats immédiats et le temps de traitement des endoscopes est nettement plus court. Les résidus de protéines sont un bon indicateur des résidus sanguins, et donc d’un nettoyage imprécis, conformément à la norme ISO EN 15883.

Résidu de protéine comme critère

Cette manière de tester peut être réalisée à la fois par immersion ou par des écouvillons. L’écouvillon ou la pointe de l’instrument est immergé dans un réactif spécial. Ce liquide change de couleur lorsqu’il détecte des résidus de protéines, souvent plus ou moins foncés selon la quantité de protéine mesurée. Etant donné qu’il y a des écouvillons de toutes sortes de longueurs et de diamètres, le personnel de la SSC peut contrôler chaque type d’endoscope sur toute sa longueur.

En plus des testeurs protéiniques, il y a bien sûr d’autres variantes de contrôle, avec chacun ses partisans et des opposants. Il va sans dire qu’une inspection périodique de la qualité du lavage des instruments est en soi une nécessité absolue.

Voulez-vous en savoir plus sur les testeurs protéiniques? Cliquez ici

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s