FR l'Industrie Prévention d'Infection (Alimentation)

Contrôle de l’environnement: pression croissante des instances supérieures

Dans l'industrie alimentaire, la classification de la ligne de production (appelée «zonage») de "low care" à "high care" est désormais courante. En particulier dans les environnements les plus exigeants, une législation stricte s'applique, avec les exigences et le suivi associés. En conséquence, il est de plus en plus nécessaire de mettre en place un contrôle environnemental complet et approfondi.

High Care = supervision stricte

Le terme High Care désigne les zones de production où les exigences les plus strictes s’appliquent et ce dans le but de protéger les produits critiques à savoir les produits ne subissant pas de traitement thermique avant leur consommation.

La prise d’échantillons dans un tel environnement et dans le contexte alimentaire est une opération difficile, en raison du coût et du temps nécessaire. Travailler avec des prédictions mathématiques et en fonction de celles-ci, en déterminer le risque, signifie évoluer dans une zone grise.

‘Environnement’?

Ce qui tombe sous la dénomination « environnement » est également largement interprétable, mais non négligeable. Qu’en est-il de la croissance microbienne dans les systèmes d’extraction d’air ou des moisissures présentes de manière récurrente sur les murs et les plafonds: difficile d’accès ou non prioritaire dans la chaîne de production? Au cours des audits et contrôles, ce genre de problèmes est souvent ignoré…

Listeria

Prenons par exemple une infection à Listeria Monocytogenes. Une bactérie qui se développe à basse température (donc même dans les réfrigérateurs), mais également dans les zones de production. La contamination peut se produire partout et sans être remarquée, que peut faire un producteur à ce sujet?

culture boîte petri

Si nous ne voulons pas seulement tuer les bactéries et les virus, mais aussi les champignons (dans les environnements humides), nous évoluerons vers la désinfection totale de la pièce. Une désinfection totale par nébulisation peut sembler complexe, mais peut se faire en pratique en appuyant sur un seul bouton.

Votre chaîne alimentaire fait-elle ses preuves?

Téléchargez le E-Book GRATUITEMENT

La nébulisation de « Quads » est une possibilité, mais en raison de longues périodes de dégradation nécessaires, il est impossible de réaliser cette procédure quotidiennement. De plus, un rinçage est toujours nécessaire, ce qui augmente encore la facture d’eau et laisse place à l’erreur humaine.

Automatique et sans résidu ?

La nébulisation au peroxyde d’hydrogène pourrait être une solution si vous utilisez la technologie appropriée. Cependant, la nébulisation de peroxyde d’hydrogène en combinaison avec l’acide peracétique prend plus de temps car 2 composants chimiques doivent être dégradés.

La nébulisation à sec du peroxyde d’hydrogène est la procédure la plus appropriée, grâce aux courts temps de contact et de décomposition. Chaque surface libre est traitée, y compris les systèmes d’extraction d’air (souvent un foyer de germes). La zone entière est désinfectée et empêche la contamination de manière plus efficace.

En savoir plus sur cette solution

 

Votre chaîne alimentaire fait-elle ses preuves?

Téléchargez le E-Book GRATUITEMENT

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s